Voy Alimento

23, rue des Vinaigriers

75010 Paris

Métro : Jacques Bonsergent (ligne 5)

Bus : Strasbourg-Magenta (65, 56)

tel : 01.42.01.03.44

www.voyalimento.fr

Ouvert du mardi au samedi : de 12h à 20h, le dimanche : de 12h à 19h. Déjeuner en semaine de 12h à 14h. Brunch le weekend de 12h à 15h le samedi, de 12 à 18h le dimanche.

Boutique de plantes amérindiennes avec une petite salle restaurant ouvert pour le déjeuner.

***

A deux pas du Canal Saint-Martin, petit quartier d’artistes, se situe un sympathique boutique-restaurant végétalien. En rentrant, on se retrouve au milieu de grosses boites cylindriques semblables à des tambours ouverts, remplis de sachets et bouteilles de produits tous plus exotiques les uns que les autres. Fèves de cacao, ayguamento, acai, maca, maïs mauve, lucuma, beurre de cacao, etc. tous viennent des Amériques (Centrale, du Sud, du Nord).

Leurs valeurs : “L’ensemble de nos produits est issu de la cueillette sauvage ou de l’agriculture biologique.

Au delà d’une qualité optimale, notre sélection se conforme à la préservation des espèces récoltées, de leur milieu de culture et au respect d’un commerce équitable.

Lorsque l’on vient acheter des produits, que ce soit pour un but cosmétique ou en complément alimentaire ou pour s’en servir dans des recettes de cuisine, l’accueil est très ouvert, très agréables et on vous propose toujours de goûter des boissons ou infusions de certaines plantes selon disponibilité.

La première fois que je m’y suis rendue, j’ai acheté des pépites de cacao cru et du maïs violet. On m’a fait goûter une boisson à base de ce dernier et nommé Purple Power : infusion de maïs mauve + jus de pomme + gingembre, très rafraichissante et énergisante. On m’a proposé de venir déjeuner pour découvrir ces plantes dans la cuisine, mais d’essayer la semaine et le weekend. En effet, la semaine, c’est une jeune femme qui cuisine, et le weekend c’est un monsieur qui s’occupe du brunch.

J’y suis donc retournée dimanche dernier en compagnie d’une amie. On m’avait dit qu’il ne fallait pas réserver, alors nous sommes arrivées vers 12h30. Et nous avons bien fait car la salle ne comporte que 14 couverts (1 grande table de 6 places, et 2 petites de 4 places) et elle s’est assez vite remplie (essentiellement des touristes américains)

Le décor est très joli, simple, naturel, le bar visible avec des pots en verre contenant les différentes épices, beaucoup de bois.

Le service est très sympa, cool et détendu, bien conseillé. Nous nous sommes décidées pour 2 assiettes Voy et 1 assiette de blinis, et 2 smoothies comme boissons. Les boissons sont arrivés dans de jolis verres tout simples : banane-klamath-maca pour mon amie, lucuma-maca-caroube pour moi. J’ai goûté les deux, bien sûr et ils devaient être “dilués” avec du lait d’avoine, ce qui rendait le tout très onctueux et doux. Celui au klamath (le vert, couleur donnée par cette algue) a un petit goût herbacé adouci par la banane (dont on ne sent pas le goût mais légèrement l’odeur) Celui au lucuma est plus encore doux, un peu comme des biscuits trempés dans un petit verre de lait et tous fondants… un souvenir d’enfance au coin du feu… (d’ailleurs, le serveur nous avait dit que le lucuma avait une saveur assez “maternelle”, je confirme! Moi qui adore la comfort-food, j’étais servie)

Les assiettes Voy sont venues peu de temps après : des rondelles de banane accompagnées de graines germées, le tout recouvert de fèves de cacao concassées, de poudre d’acérola (qui donne la couleur violet), de sirop de yacon et de beurre de cacao en copeaux (dit “parmesan style”) La banane en salade, je n’avait jamais essayé… eh bien j’en referais chez moi! Le mariage sucré (banane, acérola, sirop de yacon) avec l’amertume des fèves de cacao et des graines germées est tout simplement un délice de saveurs! Les ingrédients ont beau être super-vitaminés, rien qu’au goût et aux sensations, on se retrouve immédiatement sur un petit nuage… une vraie assiette bien-être (“bem estar” comme aiment le dire les Brésiliens)

Est arrivé ensuite ce que nous attendions (presque en trépignant comme des écolières devant un spectacle de marionnettes) : l’assiette de blinis! Le serveur a eu la gentillesse de nous en mettre 3 au lieu de 2 (comme nous avions précisé que nous voulions 1 assiette pour 2) Donc 2 blinis au maïs mauve et 1 au lucuma. Celui au lucuma et un violet étaient recouvert d’une tartinade courgettes-curcuma extrêmement orgasmique (si, c’est vrai… mais je suis amoureuse des courgettes déjà, alors ça ne compte pas) Le dernier violet était tartiné d’une tartare d’algues (j’ai vu le pot de Bord-à-Bord, le meilleur tartare d’algues dans le commerce!) Les deux types de crêpes (vegans, bien sûr) étaient bien moelleuses et excellentes, pas du tout lourdes, ça se mange tout seul (faut mâcher quand même, hein). Une petite préférence tout de même pour ceux au maïs mauve.

Nous avons quand même pris un dessert, parceque… voilà, quoi. Le dessert du jour était une douceur au maïs mauve, recouverte d’une mousse au lait de coco avec lucuma et caroube. Servies dans un petit verre (15 cl?) ces petites douceurs ce mangent sans se faire prier. La texture violette rappelle un peu un croisement gelée-compote, mais il s’agit en fait du kuzu dilué dans du jus de pomme réduit à la casserole qui donne ce résultat (pas d’agar-agar, donc) La mousse est un véritable Eden pour le palais (ma copine était d’ailleurs au 7e ciel) Le tout parsemé de pépites de cacao (fèves) pour un petit plaisir croquant. Un mariage (à trois) parfait.

O nous a aussi fait goûter (et sentir) quelques produits dans leurs petits bocaux en verre : feuilles de stevia, fèves de cacao concassées, ayguamento, racines de yacon séchées et en fines rondelles…

Nous avons terminé en faisant quelques petits achats : mon accompagnatrice a pris du sirop de yacon, du beurre de cacao et du klamath, et pour moi de sirop de yacon (mais je repasserais prendre du lucuma, j’en ai encore l’odeur dans la mémoire)

N’oublions pas les prix du repas! Le menu complet (entrée + plat du jour ou assiette Voy + dessert + boisson) est à 22€, un peu plus à la carte. Le plat du jour est à 12€, 11€ à emporter.

Résultat : une jolie boutique, des saveurs inédites, merveilleuses, à faire! On a pas mal l’impression que le restaurant est plus une dégustation des produits pour montrer au client comment préparer leurs produits en cuisine et les acheter. Le restaurant est petit et ouvert que le midi dans des horaires restreintes mais on a très envie d’y aller malgré les prix assez élevés.

A faire absolument!J’y reviendrais dès septembre en semaine mais aussi pour un nouveau brunch!

Attention, le service du midi n’est pas assuré jusqu’à fin juillet (chef-cuisine en vacances!)

Quelques petites photos pour la visite :

Tugalik

Tugalik

4 rue Touiller

75005 Paris

RER B : Luxembourg

Metro ligne 10 : Cluny – La Sorbonne

www.tugalik.com

Leur devise : “BIO NUTRITION EQUILIBRE SAVEURS”

:

Situé entre la Sorbonne et le Panthéon, Tugalik est un restaurant bio où il est possible de manger végétarien et sans gluten. Une bonne adresse donc lorsqu’on “ne mange pas tout” surtout dans le quartier où l’on trouve énormément de brasseries, snacks et autres crêpes.

Le midi, il est possible de déjeuner sur place ou de prendre à emporter, ils auraient aussi un service livraison pour le quartier (d’ailleurs il faut que je me renseigne voir s’ils livrent limite 13e…) L’après-midi, on peut y goûter (thé ou café + pâtisserie maison), y after-worker (boire un verre entre collègues, ou tout seul peut-être…) ou y apéritiver (tapas + 1 apéritif)

Tout y est bio. L’ambiance est zen, l’intérieur fait de bois et de matières naturelles, avec de grandes lampes au plafond en forme de galets, des fauteuils confortables ou de jolies chaises en bois.

J’y suis allée pour déjeuner, assez tard (14h et des brouettes) et comme j’avais un peu de temps et qu’il n’y avait pas grand monde (à cette heure-ci, normal… mais les gens étaient plus en terrasse), j’ai mangé sur place. En entrant, on arrive devant le comptoir et si on lève la tête on voit le menu écrit sur des tableaux en bois. L’accueil est très sympathique, ni stressé ni pressé (en même temps, je devais être leur dernière cliente du déjeuner. Mais justement! souvent, lorsqu’on arrive après 14h quelquepart, les serveurs sont pressés et fatigués et ils n’ont pas la patiente de soigner les clients tardifs… eh bien ici, oui!) Je regarde le menu du jour et vois que le plat végétarien est rayé… Je demande à la serveuse s’il reste des plats végés, et avec une petite expression de regret, elle me dit que non mais va demander en cuisine. Ce que j’ai trouvé cool c’est qu’elle a essayé de me goupiller quelquechose, puis une deuxième serveuse arrive, elles échange 2-3 mots et la deuxième dit à la première qu’il peut être possible de me donner de l’aubergine aux légumes On me propose donc une aubergine farcie aux petits légumes accompagnée de riz, et je dit oui avec un gros sourire (j’adore les aubergines) On peut me la servir chaude ou froide, j’opte pour le chaud. Voyant le contenu du smoothie du jour (pommes, bananes, Speculoos, lait de soja) j’en prends un avec.

Je vais m’asseoir à table, sur un banc en bois (j’adore les bancs en bois!), j’observe le joli décor puis on m’apporte un joli plateau en bois contenant mon plat, ma boisson et un morceau de pain.

Le plat était composé d’une aubergine cuisinée à l’huile d’olive (et très savoureuse) farcie de petits légumes fermes et croquants (carottes, champignons, brocolis, courgettes, et la chair de l’aubergine en cubes) et de riz complet croquant et très bon. Le tout était très agréable et extrêmement bien cuisiné. Le smoothie, avec ses petits glaçons, était d’une douceur sans nom, et d’un goût inimitable de Speculoos (le tout très bien incorporé car la mixture était lisse et fluide) mais avec un énorme défaut, trop petit! Les smoothies sont servis dans des verres de 20 cl, on en prendrait bien 33 cl tellement c’est bon et rafraichissant!

Je n’ai pas pris de dessert car il n’en a aucun de végétalien… Mais le plat suffit amplement, surtout pour midi, et si on en veut plus on peut prendre une petite salade en entrée (il y avait de très jolies courgettes râpées qui m’avaient l’air bien sympathiques) J’ai demandé à la fille du comptoir s’ils faisaient des desserts vegan et elle m’a dit que non, c’était trop difficile (je lui ai dit qu’il suffisait de s’y connaitre et qu’il existe plein d’alternatives!)  mais qu’ils allaient essayé de s’y mettre car ils ont des demandes. Elle m’a dit qu’ils faisaient de plus en plus de plats sans gluten (ce que j’ai pris l’était, si on supprime le pain) et même un gâteau au chocolat sans gluten! (bien joli, d’ailleurs)

Tugalik est un petit havre de paix, de zenitude, où la nourriture est bonne,  saine et savoureuse. On peut y venir sans crainte, tout le monde y trouve son compte. J’y retournerais. Espérons qu’ils aient bientôt des muffins vegans!

Le Puits de Légumes

.

Situé entre Jussieu et le boulevard Saint-Germain (Cardinal Lemoine), Le Puits de Légumes est un restaurant macrobiotique : qui sert des plats végétariens/végétaliens, un peu de fromage, 3 plats de poissons (saumon, bar, daurade), le tout étant strictement bio!

L’option végétalienne est très facile puisqu’il y a (au moins) 1 plat du jour végétalien. Les tartes salées contiennent du lait, les tartes sucrées ne contiennent pas toutes des produits laitiers, la première que j’y suis allée, une tarte tatin au poires vegan était proposée). D’autres desserts vegan : compote de pommes maison (sans sucre donc bien pour les diabétiques, mais on peut demander du gingembre ou de la cannelle dedans), crèmes et yaourts au soja (j’ai vu des gros pots de Provamel  dans le frigo à desserts).

Le cadre est agréable, propre et le service aimable et ouvert. Petite musique zen qui rajoute du charme à l’ambiance.

Tous les plats sont à emporter.

Macrobiotique veut dire sans sel, sans sucre, sans huile… L’assaisonnement est donc  à volonté : sur chaque table se trouve un panier avec huile de colza, tamari, shoyu, vinaigre de cidre, sel fin, gomasio, levure de bière, ail en poudre…

L’après-midi, la maison fait salon de thé avec des tartes et gâteaux faits maison (dont au moins une tarte végétalienne!)

Une petite épicerie composée de 3 étagères aux murs, permet d’acheter des produits bio (beaucoup de Bonneterre, Celnat, etc.)

.

Les tarifs

– plat du jour : 13 €

– entrée + plat OU plat + dessert : 16 €

– entrée + plat + dessert : 20 €

– 5 € le cocktail de fruit (fruits au choix, fraichement centrifugé)

entre 3.50 € et 4.50 € le fruit pressé seul

3,50 € le jus de fruits ou de fruits-fleurs Elite Naturel

:

J’y suis allée 2 fois, à chaque fois pour emporter. La première fois, j’ai pris un tajine de seitan : tajine bien parfumé mais très doux, aux tomates et oignons, accompagné de riz complet (surprenant car traditionnellement c’est avec du couscous, mais ça se mariait très bien avec le reste et ça tient mieux) et de légumes variés (carottes, choux, navets, poireaux, et purée de petits pois!) Le seitan était bien cuisiné, pas trop spongieux, de bonne tenue. Les légumes étaient super, on sent le naturel (notamment les carottes qui “sentent la terre” comme j’aime le dire car, au goût, on reconnait les bios des non-bios), la purée de pois apporte un charme et un petit goût très agréable.

La deuxième fois, le plat du jour végétalien était un curry doux de tofu. De gros cubes de tofu ferme sur un lit de légumes délicatement parfumés au curry doux (ce qui est agréable lorsqu’il ne fait pas froid dehors, sinon gare aux montées de rouge aux joues!) et un riz (complet, toujours) au lait de coco délicieux (on dirait presque du riz-au-lait salé! très doux, très agréable, se marie parfaitement avec tous les currys)

Comme j’ai toujours soif, il me faut prendre à boire. La première fois, j’ai donc testé un de leurs jus de fruits frais : j’ai choisi de mélanger pomme, carotte et citron, très bon, très désaltérant et dynamisant (avec du gingembre, comme me l’avait proposé la gérante, il aurait été encore plus booster, mais mon estomac n’accepte plus le ginger en ce moment 😦 ) Le deuxième fois, j’ai pris une petite bouteille d’Elite Naturel figues : woah, comment c’est bon! A reprendre, à acheter en magasin bio en grand format y compris les autres parfums, à conseiller!

.

.

.

Le Puits de Légumes

18, rue du Cardinal Lemoine 75005 Paris
Métro : Cardinal Lemoine; Maubert; Jussieu.
Tel: 01 43 25 50 95

ouvert de 12h00 à 22h00, du lundi au samedi.

Loving Hut Paris

Loving Hut

92, boulevard Beaumarchais
75011  Paris

Métro : Saint-Sébastien Froissart (ligne 8 ) ou Richard Lenoir (ligne 5)

Ouvert du Lundi au Samedi de 12h00 à 15h00 et de 18h00 à 23h00.
Fermé le Dimanche.

.

.

Voici le premier restaurant végétalien que j’ai essayé! (Oui, étant la seule extra-terrestre de mes entourages, et étant de nature tolérante, j’ai plutôt l’habitude d’accompagner les gens dans des restos “normaux” et de faire ma “chieuse” avec les serveurs en leur demandant s’il est “possible d’avoir tel plat sans jambon/fromage” Et si on me dit ‘bah, t’as qu’à les enlever, les bouts de lardon!” bien gentiment ou plus rarement d’un air agressif, je lance mon super regard bionique qui tue!

Mais ne nous égarons pas et revenons à nos moutons (ou devrai-je dire à nos graines de soja!) : Loving Hut est une chaine de restaurants à base 100% végétale présents un peu partout dans le monde. Celui de Paris est encore un bébé puisque ouvert depuis juillet 2009. Situé entre Bastille et République, non loin du Canal St Martin, le Loving Hut parisien se fait discret et tout mignon de l’extérieur. L’intérieur est assez petit mais spacieux car plutôt aéré, les tables ne se retrouvant pas les unes sur les autres. Les tables sont assorties de banquettes (j’aaaaaime les banquettes^^) et de jolies chaises bien confortables. Les tout étant blanc, épuré, zen.

Le service est rapide et aimable.

Par contre, attention an période de chaleur, l’intérieur est lourd, limite étouffant. C’est peut-être la bonne période pour profiter de la petite terrasse sur le trottoir ou de la verrière.

Le menu est assez varié, les cartes montrant les photos de chaque plat tout en donnant envie de tout. J’y suis allé deux fois, la première fois j’ai opté pour des Pépites Dorées et un Riz Blanc, accompagnés d’un Cola bio Evernat, et la deuxième pour des Rouleaux Printaniers et un Riz Arc-en-Ciel, accompagnés d’un Cola bio sans sucre Evernat. Un seul dessert : une part de Gâteau aux Poires.

Plus en détail :

* Pépites Dorées -> de petites boules de protéines texturées hachées, panées. Une texture surprenante mais très agréable en bouche. Le goût est délicieux mais assez perturbant parcequ’on a presque l’impression de manger de la viande (qui serait devenue incroyablement douce et bonne) La panure est croquante et agréable, non-grasse. Elles sont accompagnées d’une petite sauce rouge sucrée-salée ni acide ni écoeurante.

:

* Riz Nature -> du riz blanc vapeur (ou cuit au rice cooker) come dans tout bon restaurant asiatique. Bon

La table ayant un petit panier garni avec sauce soja et autres, on peut facilement l’assaisonner (je mets toujours 3 tonnes de shoyu dans mon riz…)

:

* Rouleaux Printaniers -> les meilleurs rouleaux que j’ai jamais mangé de ma vie!

Les feuilles de riz sont moelleuses à souhait, et la garniture est divine bien que toute simple : des nouilles de riz toutes fines, des crudités et des (grosses) miettes de soja texturé. La sauce d’accompagnement est très fine et à tomber, indescriptible.

Autre chose appréciable : les rouleaux sont servis à température ambiante donc vos dents ne craignent pas de mordre dans un truc trop froid.

:

* Riz Arc-en-Ciel -> un délice!

Du temps ou je mangeais encore un peu de viande, le riz cantonais était mon repas rapide de midi préféré. Eh bien, dans mon souvenir, ce n’était pas aussi bon que celui-ci, et de loin!

Le riz n’est ni trop cuit ni trop peu, mélangé à à des petits pois et à des miettes de protéines végétales texturées. J’ai rajouté de la sauce soja (si vous avez tout lu, vous savez pourquoi) mais ce n’était franchement pas nécessaire.

:

* Gâteau aux poires ->le genre de pâtisserie vegan qui n’a rien à intérêt à surveiller ses arrières, tant les gâteaux avec œufs et produits laitiers risquent d’être jaloux à mort!

La texture fondante mêlant amandes et morceaux de poires est à se damner. Un petit bijou pour la palais.

:

Autres desserts qui ont l’air intéressants : gâteau au chocolat (il faut que je l’essaie celui-là!), crumble aux fruits rouges, tarte aux pommes, banana split vegan…

On peut finir par un thé ou un café au lait de soja. Le cappuccino à la rose est bien joli, je pense en prendre un jour pour goûter, je crois que c’est un cappuccino (au lait de soja) avec du sirop de rose.

:

Autre caractéristique du restaurant : à côté de la caisse, se trouvent 2-3 étagères et un frigo qui servent de mini-épicerie. On peut y acheter, entre autres, du Soyatoo Topping Cream (ma nouvelle drogue), du chocolat vegan Bonvita (le blanc au lait de riz est aussi ma nouvelle drogue) ou les (fameux) faux-fromages Vegusto.

:

Bref, une adresse à garder et à conseiller (pour les non-vegans aussi! c’est une jolie expérience!)

Pour de jolies photos des plats, voir l’article de VG-Zone