Setlist ElectroRock

On pourrait penser que c’est la folie des playlists chez moi en ce moment ! Mais celle-ci est passée à la radio ! Eh oui, sur Oui fm, l’emission Bring the Noise (BTN pour les intimes ^^) permet à des auditeurs chaque vendredi de faire une setlist électro qui passera entre 0h et 1h. Si vous ne connaissez pas BTN, écoutez Ouï fm entre 23h et 1h du lundi au vendredi, et entre 22h et 3h et quelques le dimanche, la seule émission de rock metal alternatif de la bande fm en France ! En plus, Pierre, l’animateur est très cool et très ouvert d’esprit.

J’ai donc fait une setlist pour le vendredi 1er juillet. Je ne l’ai pas faite toute seule, un ami m’a aidé en rajoutant quelques titres, nous étions donc 2 DJ pour cette soirée ^^. C’est pas très électro “boom boom” c’est plus du style planant avec un peu de trip hop, un peu de gothic indus… mais les auditeurs ont beaucoup aimé (ce qui nous a fait bien plaisir, ça fait chaud au coeur… surtout que j’étais hyper stressée !)

Voici les titres :
1. Marilyn Manson – Resident Evil theme
2. Emilie Autumn – Opheliac
3. Sidilarsen – Cardiotonic
4. Depeche Mode – Master and Servant
5. Ink Dot Boy – In Wonderland
6. Björk feat. Skunk Anansie – Army of Me
7. Daft Punk – End of Line
8. How to Destroy Angels – Parasite
9. Radiohead – Idioteque
10. Massive Attack – Unfinished Sympathy
11. The Prodigy – Smack My Bitch Up
12. Skeptical Minds – I Love You ’cause You’re Dead
13. Nine Inch Nails – Heresy
14. Electric Six – Danger, High Voltage

La liste en vidéos :

.

1. Marilyn Manson – Resident Evil theme

Musique que je trouve magnifique et envoutante… parfaite pour ouvrir la soirée.

.

2. Emilie Autumn – Opheliac

J’ai découvert Emilie Autumn il y a 2 ans tout juste et j’aime beaucoup ce qu’elle fait ! Les gens étaient un peu déroutés au début de cette chanson… à cause du clavecin 😀 mais elle a eu un joli succès !

.

3. Sidilarsen – Cardiotonic

Choisit par mon “charmant assistant” qui est fan de Sidilarsen

.

 4. Depeche Mode – Master and Servant

Je voulais un DM (obligatoire !) et mon coéquipier aussi (normal, il a très bon goût ^^) et il a choisit Master and Servant pour faire honneur au Trio (à savoir nous 2 + une amie)

.

5. Ink Dot Boy – In Wonderland

Je l’ai découvert par hasard il y a 2 ans aussi… j’adore son style ! Très envoûtant…

.

6. Björk feat. Skunk Anansie – Army of Me

Titre choisit à 2 et découvert en regardant Sucker Punch.

.

7. Daft Punk – End of Line

Quelqu’un dans le duo est fan de Tron… et c’est pas moi ^^

.

8. How to Destroy Angels – Parasite

Il fallait bien faire honneur à Trent Reznor ! Et ce titre de son nouveau groupe (avec sa femme…) est sublime

.

9. Radiohead – Idioteque

Je tenais à mettre un Radiohead de Kid A… j’adore ce groupe depuis mes 16 ans

.

10. Massive Attack – Unfinished Sympathy

Un autre titre auquel je tenais… mon entrée dans ma phase trip hop (j’avais… 17 ans, par là)

.

11. The Prodigy – Smack My Bitch Up

Notre titre préféré à tous les deux de Prodigy, et un hommage à notre troisième membre du Trio qui est une inconditionnelle du groupe ^^

.

12. Skeptical Minds – I Love You ’cause You’re Dead

Je ne connaissais pas du tout… et maintenant j’adore !

http://www.megaupload.com/?d=F2NZGCIU

.

13. Nine Inch Nails – Heresy

Une de mes préférées de NIN, et un petit souvenir avec la copine qui m’a accompagné au concert de 2007 😉

.

14. Electric Six – Danger, High Voltage

Un petit délire pour clôturer la setlist, parceque la chanson m’éclate et la clip es terrible !

Set list grunge… en images (23-33)

Suite et fin… 😉

.

23. Satchel, Willow

http://www.megaupload.com/?d=2T6PQX96
.

24. Pearl Jam, Black

.

25. Temple of the Dog, Call Me a Dog

.

26. Three Fish, Solitude

.

 

27. Presidents of the USA, Lump

.

28. The Breeders, Cannonball

.

29. Screaming Trees, Nearly Lost You

.

30. The Smashing Pumpins, Mayonaise

.

31. Bush, Cold Contagious

.

32. Alice In Chains, Again

.

33. Mad Season, Wake Up

 

De prochaines playlists très bientôt ^^

Setlist grunge… en images (1-11)


 Première partie de ma setlist en vidéos

 

 

 

 

 

 

 

1. Alice in Chains, Them Bones

.

2. Pearl Jam, Animal

.

3. Temple of the Dog, Reach Down

.

4. Melvins, Eye Flys

.

5. Stone Temple Pilots, Down

.

6. The Posies, Coming Right Along

.

7. Chris Cornell, Seasons

.

8. Bush, Everything Zen

.

9. Soundgarden, Fell On Black Days

.

10. Nirvana, Heart-Shaped Box

.

11. Mad Season, I Don’t Know Anything

Setlist Grunge

Voilà presque 6 mois que je n’ai rien posté… I’m back !

Ce n’était pas vraiment à cause d’une manque de temps ou d’une panne d’inspiration, mais plutôt d’un syndrôme de “j’ai pas envie…” Avec toutes les chroniques concert en retard (incapable d’aligner un truc correct) et la réalisation que d’autres font ce boulot mieux que moi, j’ai préféré arrêter. Et les recettes de cuisine, be-en… je devrais en mettre en forme quelques unes !

Pour ma réapparition subite, je vais parler musique. J’ai eu une subite envie de faire une playlist grunge… Alors pourquoi pas la mettre ici ? ^^

On aura principalement du grunge de Seattle, mais aussi d’autres villes (et d’autres pays) et essentiellement du 90’s (à part 2 chansons post-grunge qui collaient bien ici). C’est assez difficile de choisir entre plusieurs chansons, mais j’ai essayé de faire au mieux pour avoir une liste représentative et sympa à écouter…

J’espère que ces chansons vous procureront de belles sensations (souvenirs pour les trentenaires, agréable écoute pour les plus jeunes)

Enjoy ^^

1. Alice in Chains, Them Bones

2. Pearl Jam, Animal

3. Temple of the Dog, Reach Down

4. Melvins, Eye Flys

5. Stone Temple Pilots, Down

6. The Posies, Coming Right Along

7. Chris Cornell, Seasons

8. Bush, Everything Zen

9. Soundgarden, Fell On Black Days

10. Nirvana, Heart-Shaped Box

11. Mad Season, I Don’t Know Anything

12. Pearl Jam, Not For You

13. Satchel, Taste It

14. Alice In Chains, Nutshell

15. Temple of the Dog, Hunger Strike

16. Nirvana, In Bloom

17. Ugly Kid Joe, Everything About You

18. Silverchair, Tomorrow

19. Vex Red, Can’t Smile

20. Puddle of Mudd, Blurry

21. Stone Temple Pilots, Sex Type Thing

22. Soundgarden, Blow Up the OUtside World

23. Satchel, Willow

24. Pearl Jam, Black

25. Temple of the Dog, Call Me a Dog

26. Three Fish, Elusive Ones

27. Presidents of the USA, Lump

28. The Breeders, Cannonball

29. Screaming Trees, Nearly Lost You

30. The Smashing Pumpins, Mayonaise

31. Bush, Cold Contagious

32. Alice In Chains, Again

33. Mad Season, Wake Up

*

Je mettrais la liste dans deezer ou la transformerais en liste video dans les prochains jours !

Oceansize – Nouveau Casino – 9 novembre 2010

Oceansize est un groupe de rock progressif/rock alternatif originaire de Manchester. J’ai découvert leur premier album (de 2003) en 2005, juste avant la sortie de leur deuxième album. Au début, je trouvais ça joli, puis au fur et à mesure des écoutes, je suis rapidement devenue addict : la musique planante-électrique et la voix veloutée de Mike Vennart m’ont touché au coeur et c’est devenu l’un de mes groupes fétiches.

C’est la deuxième fois que je les vois en live. Il y a 3 ans (pile poil !) à la Maroquinerie, leur show m’avait conquise. Mardi, au Nouveau Casino, c’était encore plus magique. J’en suis ressortie sur un petit nuage… et je le suis encore…!

J’ai malheureusement raté la première partie qui était, j’ai entend dire, excellente avec Vessels. Je suis arrivée très en retard à cause du boulot, de contre-temps en chemin, et de la ligne 5 en perturbation… Tout pour plaire, quoi…  Arrivée au Nouveau Casino, la salle était blindée, même au balcon, il y avait des gens partout dans la salle, et je ne me voyais pas rester au fond avec tous ces grands qui bouchainet ma vue (il faut savoir que je mesure 1,74 m quand même ! ) J’ai quand même réussi à me faufiler jusqu’au deuxième rang, sur le côté gauche, quelques minutes avant l’entrée en scène du groupe. Il s’avère que je me suis retrouvée juste devant Steve Durose, un des guitaristes et j’avais une belle vue sur Mike Vennart, le chanteur, j’en était ravie (aux anges, même )

Le groupe est donc arrivé, sous des hordes d’applaudissement des fans impatients et amoureux transits. D’entrée de jeu, Mike nous a fait un de ses petits regards coquins qui dérideraient le plus sec des trolls des montagnes. Chaque musicien prend son instrument, et la salle s’empli des riffs lourds et de la batterie énergique de Part Cardiac, premier titre de leur nouvel album (Self Preserved While The Bodies Float) Le public est entrainé de suite, en majorité composé de purs fans (qui connaissent tout par coeur et se déchainent dès que l’électricité vibre). La première fois que je les avais vus, en 2007, j’avais été impressionnée par leur jeu non-stop, ils ne s’étaient pas arrêtés une seule seconde et avaient enchainé chanson après chanson.

Cette année, Mike parlait de temps en temps, il a présenté “Silent/Transparent” en disant que c’était une chanson du nouvel album (“this  is a song from the new album and it’s called Silent Transparent”) ainsi que “Women Who Love Men Who Love Drugs”, la chanson de rappel, comme étant la dernière piste du premier album (“this song is the last song of our first album Effloresce”) On a eu le droit à une seule chanson de rappel… pas deux… pas comme en Espagne où ils ont eu le droit à Catalyst à Madrid, et Only Twin à Grenade. Mais Mike nous a quand même dit qu’on était “fucking awesome” à Paris ^^ Ça fait plaisir, surtout qu’on était déchainés, presque en transe.

Parlons de ce rappel… Une fin splendide, tout en beauté et en douceur. La dernière chanson de mon album préféré “Women Who Love Men Who Love Drugs” avec une fin instrumentale beaucoup plus longue qu’en studio (chanson qui dure déjà 8’30 sur l’album!) Tout simplement magnifique… Les 3 guitaristes (Steve Durose, Mike Vennart, et Gambler) ont fait un final en harmonie, les yeux fermés (sauf quand Mike,entre les deux autres, les a regardés tour à tour pour leur faire donner le signal de fin), le public en transe. Mike était tellement concentré, et à fond dedans, que quand un fan s’est mis à hurler, il a fait un “Shhh” en silence sans ouvrir les yeux (trop mignon). La chanson terminée, Mike a retiré ses bouchons d’oreilles, un grand sourire aux lèvres, les autres membres semblaient aussi aux anges. Le public, lui, était au Paradis…

***

Setlist :

– Part Cardiac

– Build Us A Rocket Then…

– Unfamiliar

– New Pin

– Music For A Nurse

– It’s My Tail An I’ll Chase It If I Want

– Silent/Transparent

– SuperImposer

– Pine

– Paper Champion

– Trail Of Fire

– Ornament/The Last Wrongs

Rappel : Women Who Love Men Who Love Drugs

Quelques photos (que j’ai prises moi-même ! Je n’ai pas oublié mon appareil cette fois)

cliquer sur les photos pour les voir en grand

Biffy Clyro à la Boule Noire – 2 novembre 2010

Biffy Clyro, groupe d’alternative rock d’origine écossaise que je suis depuis 2007 (à la sortie de leur 4eme album “Puzzle”) a sorti cette année leur 5eme album, intitulé “Only Revolutions” (qui a fait un carton cet été en Angleterre ! En France aussi)

Ils étaient en concert à La Boule Noire ce mardi 2 novembre 2010. En ce “Jour des Morts”, on peut bien dire que Biffy Clyro a réveillé le quartier de Pigalle ! Et même Paris entier ! Je les avait déjà vus il y a 3 ans (à la Maroquinerie) et ils avaient été grandioses, impressionnants (surtout Simon Neil, le chanteur, qui jouait de la guitare démené comme un diable, tout en valsant d’un micro à l’autre (l’un en face de lui, l’autre sur le côté).

Eh bien, le groupe a bien mûri. Ils n’ont pas “vieilli” au sens mou du terme, mais plutôt “grandi” au sens maturité et perfection. Simon chante toujours torse nu avec les cheveux tombant sur le visage, mais il a maintenant les cheveux et la barbe blonds décolorés (certains le comparant à Jesus – oui, un Jesus blond ça me fait toujours bizarre… – ou à Santa Claus – le Père Noël, quoi… – voir même à Kurt Cobain – le côté dépressif en moins) et se promène en jean slim rose fushia (très seyant, diront les filles 😉 ) Il est plus ouvert à son public, moins timide, parle pas mal, raconte même des blagues. Adorable, Simon. Les jumeaux Johnston sont aussi charmants : Ben à la batterie, James à la basse, et font tous deux les choeurs à tour de rôle.

Le show était énergique, puissant, le public le rendait bien, chantant en choeur toutes les chansons, y compris les nouvelles. Il faisait chaud dans la salle, archi-complète pour la soirée. Le public montait en chaleur à chaque chanson. Pogos, applaudissements, cris, chants, toutes les preuves étaient là : tout le monde était ravi. Les membres du groupes semblaient enchantés aussi : un public réceptif, une complicité exceptionnelle, ils semblaient vraiment à l’aise sur scène. De vraies rock stars comme on en faisait dans les 70’s.

Setlist :

That Golden Rule

Living is a Problem Because Everything Dies

Glitter & Trauma

Bubbles

9/15th

Who’s Got a Match

57

God and Satan

Mountains

All the Way Down

Born on a Horse

Shock, Shock

Machines

Liberate the Illiterate

Many of Horror

Whorses

Rappel : Cloud of Sting

The Captain

Je n’ai pas pros de photos cette fois (oui, j’avais oublié mon appareil -_- ) mais voici une petite vidéo du très joli Machines (Simon en guitare électro-acoustisque)

Et quelques photos disponibles sur le net :

entre autres ici

et

Rock’Art – Rock en Seine 2010

Dans l’une des allées centrales du festival, on pouvait se balader au milieu de l’expo Rock’Art. Des artistes ont dessiné des affiches pour chaque groupe présent au festival cette année. On pouvait donc voir, accrochées sur les arbres, 47 affiches pour les 47 groupes ayant joué le long des 3 jours de Rock en Seine.

En me baladant la nuit, entre la grande scène de Massive Attack et la petite scène de Jello Biafra, j’en ai profiter pour regarder ce qui était bien intéressant. Avec les photos de ceux qui m’ont le plus plu :

o

The Black Angels

o

I am un chien

o

K’Naan

o

Band of Horses

o

Wallis Bird

o

Beirut

o

Roxy Music

o

Stereophonics

o

Eels

o

Black Rebel Motorcycle Club

o

Jello Biafra

o

Rox

o

Skunk Anansie

o

Queens of the Stone Age

o

All Time Low

o

Massive Attack